UP
LiveZilla Live Chat Software

Paradis en Perse (18 Jours)

Les étapes majeures: Téhéran, Qeshm, l'île Hormoz, l’île Hengam, Bandar-e Pol, Lar, Lamerd, Shiraz, Pooladkaf, Komehr, Padena, Khafr, Sar Aqa Seyyed ou Kuhrang, Ispahan, Abyaneh, Kashan, Kelardasht, Polur

L'emplacement géographique de l'Iran permet de visiter un pays avec des changements climatiques surprenant et une flore riche. L’île Qeshm est depuis longtemps le paradis des géologues et le plus grand géoparque du Moyen-Orient. La combinaison des forêts de Hara, les plus grandes grottes de sel du monde, les magnifiques îles Hengam et Hormoz, le sol merveilleusement coloré, le ciel bleu et l'eau claire de la mer ont donné naissance à l'une des îles les plus spectaculaires dans le monde. Vous rencontrerez des températures tropicales à Qeshm et des conditions glaciales dans la magnifique station de ski de Pooladkaf et les hauteurs de Dena distantes de seulement une heure en avion. Vous aurez également l'expérience d'un voyage dans le désert central de l'Iran, en passant le mont Damavand sur le chemin, vous verrez les belles forêts de Hirkani dans le nord de l'Iran.

Les plus belles plages, les plus belles stations de ski, le ciel étoilé du désert, les plus anciennes forêts du monde, les plus hauts sommets d'Iran, sont parmi les beautés glorieuses du Paradis en Perse. 

 

Iran, Tehran

 

Jour 1: arrivée à Téhéran, visite de la capitale

Visites: Musée des tapis, Complexe Sa'ad Abad, Musée Reza Abbasi, Tour Milad, Pont Tabiat (sur demande, moyennant un supplément)

Lors de votre arrivée à l'aéroport de Téhéran, notre représentant, portant notre pancarte PTA, vous rencontrera et assurera votre transfert jusqu’à votre hôtel. Vous aurez le temps de vous reposer et de vous détendre avant que notre visite matinale de Téhéran commence. Pour éviter le trafic routier très dense, prendre le métro est la meilleure façon de visiter Téhéran. Nous prenons donc le métro et ponctuellement les taxis pour circuler plus rapidement et selon les modalités définies sur place par votre guide.

Nous quittons l'hôtel à 9h30 pour visiter le musée du Tapis qui abrite plus de 100 pièces spectaculaires de toute l'Iran. Ici, nous aurons l'occasion de voir une grande variété de tapis persans tissés à la main. Il nous sera également conté l'histoire de ces tapis.

Ensuite, nous rendons visite au Complexe Sa'ad Abad comptant une immense superficie de 1 100 000 mètres carrés et nous visiterons 2 des plus emblématiques palais du complexe. Le complexe a d'abord été construit et habité par les monarques Qajar au 19ème siècle. La dynastie des Pahlavi, y vivait dans les années 1920, et Mohammad Reza Pahlavi, s'y est installé dans les années 1970. Après la révolution de 1979, le complexe est devenu un musée. Sa'ad Abad nous laissera sans aucun doute une impression durable.

Viendra ensuite le moment du déjeuner, organisé dans un restaurant exquis et traditionnel.

Ensuite, nous nous arrêtons au musée Reza Abbasi situé à Seyed Khandan. Le musée a pris le nom de l’un des artistes de la période Safavide. Il abrite une collection unique d'art persan datant du deuxième millénaire av. J.-C., de l'époque pré-islamique puis des siècles suivants.

Enfin, nous visitons la Tour Milad, la sixième plus grande tour du monde située à 435 mètres de la base jusqu'à la pointe de l'antenne (si elle est ouverte). Le soir, nous pouvons faire un tour jusqu’au pont Tabiat (“Pont Nature”) moyennant un supplément. C'est le plus grand pont piéton construit en Iran. Long de 270 mètres, il relie deux parcs publics - le parc Taleghani et le parc Abo-Atash - en s'étendant sur l'avenue Shahid Modarres, l'une des principales routes du nord de Téhéran.

Attention : la priorité dans les visites peut être modifiée en raison de votre arrivée, de votre guide et des vacances officielles et non officielles de certains musées.

 

 

 


Iran, Tehran

Jour 2 : Visite de Téhéran, départ pour Qeshm

Visites : Musée national d'Iran, Palais Golestan, bazar, Musée national des bijoux

Nous commençons la journée tôt le matin par une visite du Musée national d'Iran, une institution formée de deux complexes : le Musée de l'Iran antique qui a été ouvert en 1937 et le Musée de l'ère islamique qui a été inauguré en 1972. Il abrite des témoignages de premier plan, de véritables chefs-d’œuvre de l’art iranien, remontant à la pré histoire, puis à l’antiquité iranienne :  poteries, figurines, bronzes, textiles ainsi que des livres et des pièces de monnaie rares. Nous verrons l'évolution de l'humanité à travers le spectacle merveilleux de ces reliques, jusqu’aux objet de l’époque islamique : décors de stucs, céramiques, etc.

Ensuite, nous partons à la découverte du palais du Golestan, l'ancien complexe royal Qadjar. C'est l'un des plus anciens monuments historiques du patrimoine mondial appartenant à un groupe de bâtiments royaux qui étaient autrefois enfermés dans les murs de chaume de la cité de Téhéran. Il se compose de jardins, de bâtiments royaux, de collections d'artisanat iranien et de cadeaux européens des XVIIIe et XIXe siècles.

Ensuite, nous nous promenons dans le bazar. Le bazar, en Iran, est le poumon économique du pays. C’est aussi le lieu privilégié de socialisation et un lieu où s’exercent les pouvoirs corporatistes et politiques.

Déjeuner

Notre excursion de Téhéran par la visite du musée national des bijoux, renfermant certainement une des plus inestimables collection de bijoux et de pierres précieuses du monde, accumulés depuis l’époque safavide (16ème siècle). Ne manquez pas le Darya-e-Noor (mer de la lumière), un des plus gros diamants (182 carats) appartenant à Nâder Shah.

Ensuite, nous partons à l'aéroport pour le vol vers Qeshm, la plus grande île iranienne du golfe Persique. Nous passons la nuit à Qeshm.

 

 

 

Iran, kish

 

Jour 3: visite de l'île Hormoz

Visites : attractions naturelles de l'île Hormoz

Aujourd'hui, nous prenons un ferry pour Hormoz, une île iranienne dans le golfe Persique, pour profiter de ses beautés naturelles. Partout où nous regardons, tout est intéressant. Il semble que toute la gamme des couleurs et des formes soit présente sur l'île : grottes impressionnantes, rivières ondoyantes et roches aux formes étranges, notamment.

Situé dans le détroit d'Ormuz, à 8 kilomètres de la côte iranienne, l'île Hormoz fait partie de la province d'Hormozgan avec une superficie de 42 km2. Elle est couverte de roches sédimentaires et de couches de matière volcanique en surface. Le point le plus haut de l'île est d'environ 186 mètres au-dessus du niveau de la mer. En raison du manque de précipitations, le sol et l'eau sont salées. L'île Hormoz est considérée comme un réservoir minéralogique unique, en raison de la variété incroyable de roches et de minéraux trouvés dans cette petite zone. Le seul monument souligné dans la région, est un ancien fort portugais colonial en ruine. Il n'y a aucun signe de vie autour des murs qui s'écroulent. Les caractéristiques géologiques de la région font de cette île un endroit unique dans le monde et une destination privilégiée pour le géotourisme.

 

 

Iran, kish

 

Jour 4: visite de l'île de Hengam, grottes de sel et forêts de Hara

Visites : attractions naturelles de l'île de Hengam, grottes de sel, forêts de Hara

Aujourd'hui, nous prenons un ferry pour une autre île iranienne dans le golfe Persique : l’ile de Hengam. Située au sud de l'île de Qeshm, elle est large de 36,6 kilomètres et en forme de cône tronqué. L'île est généralement calcaire et généralement basse. Le point le plus élevé de l'île est la colline Nakas avec une altitude d'environ 106 mètres. La distance entre l'île de Hengam et l'île de Qeshm est d'environ 2 kilomètres. L'activité économique principale est la pêche, ainsi que le tourisme. Les sites principaux de Hengam sont les bâtiments portuaires anglais, ainsi que le stockage du charbon, les naufrages portugais et les animaux aquatiques tels que les tortues, les dauphins, les coraux et les requins.

Ensuite, nous poursuivons par la visite de la grotte de sel qui est l'un des chefs-d'œuvre naturels à l'île de Qeshm. Certaines montagnes de Qeshm se sont transformées en grottes de sel en raison de l'accumulation d'eau de mer dans une panne profonde et des précipitations subséquentes de sel. De telles grottes ne sont pas seulement importantes en tant que site d’intérêt touristique, mais elles possèdent aussi d’intéressantes caractéristiques géologiques. Le dôme de sel de Namakdan est le seul dôme de sel dans l'île de Qeshm qui s'étend du promontoire du sud de Salakh jusqu'au promontoire du nord-est de Basaeedou. Les grottes marines sont situées au sud du dôme de Namakdan et ont jusqu'à 20 mètres de haut et 6 kilomètres de long. Les murs des grottes sont formés de bandes de sel colorées et de minerais ferreux d'hématite, ce qui leur confère une beauté particulière. Aussi stalagmites, stalactite et sels cristallisés, présents dans la grotte, ont ajouté à ses beautés. Selon des recherches récentes, la respiration dans les grottes peut être utile pour guérir l'asthme.

Ensuite, nous visitons les forêts de Hara (mangroves) de Qeshm. En raison du manque de précipitations, le sol et l'eau de l'île sont salées. En conséquence, les spécialistes ont aidé à cultiver des mangroves blanches ou des arbres de Hara à se développer sous ce climat. L'arbre de Hara se développe à des hauteurs de trois à huit mètres et a des feuilles et des branches vertes. L'arbre est une plante d'eau salée qui est souvent submergée à marée haute. Il fleurit généralement et porte des fruits de la mi-juillet à août, avec des fleurs jaunes et un fruit doux d'amande. Dénommé par l'espèce Avicennia marina, connue sous le nom d'arbre "Hara", les forêts représentent une ressource écologique importante. La «zone protégée de Hara» est une réserve de biosphère où l'utilisation commerciale est limitée à la pêche (principalement les crevettes), les excursions en bateau touristique et la coupe limitée de mangroves pour l'alimentation animale. La zone est un habitat majeur pour les oiseaux migrateurs en saison froide, et pour les reptiles, les poissons et les variétés d'arthropodes et de bivalves. Les tortues vertes et les serpents aquatiques venimeux sont également endémiques. La faune comprend des hérons, des flamants roses, des pélicans et des aigles de pêcheurs. Une autre caractéristique importante de ces forêts est qu’elles apportent les conditions appropriées pour l'ovulation du poisson dans le golfe Persique.

 

 

 

 

Iran, kish

 

Jour 5: Navigation vers Bandar-e Pol, route pour Shiraz, visite de Lar et Lamerd en route

Visites : Bandar-e Pol, Lar et Lamerd

Aujourd'hui, nous passons à Bandar-e Pol, à environ 60 km à l'ouest de Bandar Abbas, en bateau. Nous pouvons y voir toute à la fois des mangroves spectaculaires et des femmes vêtues d’habits colorés. Ensuite, nous prenons la route pour Shiraz. Sur le chemin, nous visiterons les villes de Lar et Lamerd. La ville de Lar était à l'origine appelée Lad du nom de la première personne qui s’est installé sur le site. La ville est divisée en deux zones : la nouvelle ville et la vieille ville. La nouvelle ville, qui a été construite après le tremblement de terre historique de 1960, accueille maintenant la plus grande partie de la population principale et est considérée comme moderne en termes d'ingénierie civile et de transport (par exemple, les impasses sont très rares). La vieille ville contient le bazar de Qaisariye, une création de la dynastie pré-Safavide, proposée comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO le 9 août 2007. Lamerd a été considéré comme une étape majeure sur la route vers le golfe Persique vers les 16 et 17 ème siècles. Ses principales industries sont basées sur ses riches ressources de gaz naturel. L'aéroport international de Lamerd a ouvert ses portes en 1964, avec des vols vers Téhéran, Shiraz, Lar, Lavan et des vols internationaux vers le Koweït, le Qatar et les Émirats arabes unis. Enfin, nous continuons jusqu'à Shiraz et nous y passons la nuit.

 

 


Iran, Shiraz

Jour 6: visite de Shiraz

Visites: Palais Karim Khan, Mosquée Vakil, Bazar Vakil, SarayeMoshir, Mosquée Nasir Almolk, tombeaux d'Hafez et de Saadi, Ali-Ebn-e-Hamzeh, jardin Jahan Nama, jardin Eram et le tombeau de Khajoy-e-Kermani

Shiraz est reconnue comme le cœur de la culture perse et cette ville de sophistication ne manquera jamais d'évoquer des images de roses, de rossignols, de jardins et de poésie. Au début de la matinée, replongez-vous dans l’atmosphère de Shiraz, à l’époque de la dynastie des Zand. Soyez inspiré par le magnifique palais Karim Khan, la splendide mosquée Vakil, le bazar Vakil et Saray-e-moshir avec sa splendide architecture et ses intéressantes échoppes d’artisanat, la mosquée Nasir Almolk.

Ensuite, nous nous arrêterons pour un déjeuner iranien dans l'un des restaurants traditionnels de Shiraz.

Cette magnifique ville dans la province de Fars abrite des poètes célèbres tels que Hafez et Sa'adi et des sites historiques d'époques différentes remontant à 6 000 ans ont pu être mis à jour. Hafez est l'un des plus grands poètes qui ont impressionné le monde entier par la maîtrise de leur art. Ses poèmes enchantent encore aujourd’hui et son tombeau est devenu un lieu de recueillement. Saadi était un poète, philosophe et mystique est un des premiers grands voyageurs. Il a voyagé dans différents pays et villes il y a environ sept siècles. Puis il a rassemblé toutes ses expériences en vers, en rimes et en prose dans deux livres intitulés Boustan et Golestan. N’hésitez pas à parcourir ces œuvres en anglais ou en français, elles sont source d’inspiration pour de nombreux iraniens. Nous aurons l'occasion de rendre hommage aux tombeaux de ces grands poètes

Dans la soirée, nous visiterons Ali-Ebn-e-Hamzeh et soyons prêts à admirer ses beautés. Nous nous promenons dans le jardin de Jahan Nama et ses cèdres géants et fiers. Enfin, nous visiterons le jardin de Delgosha et le tombeau de Khajoy-e-Kermani d'où la perspective sur la ville mystérieuse de Shiraz restera dans notre esprit.

 

 

Iran, Shiraz

 

Jour 7: Excursion à Persépolis et Necropolis, visite de Shiraz (l'ancien patrimoine historique et culturel du district de Sang-e-sia)

Visites : Persépolis, Necropolis, quartier de Sang-e-sia, Bibidokhtaran, Mosquée Mirhadi, Mosquée Moshir, tombe de Sibooyeh, les hôtels traditionnels de la chaîne Niayesh

Notre excursion pour aujourd'hui est Persepolis. Fondée par Darius I en 518 avant JC, Persépolis était la capitale de l'Empire achéménide. La cité a été construite sur une immense terrasse semi-artificielle creusée dans la roche. Le « roi des rois » y a créé un impressionnant complexe de palais inspirés des modèles mésopotamiens. L'importance et la qualité des ruines en font un site archéologique unique. Il semble que Darius ait planifié ces constructions non seulement comme siège du gouvernement mais aussi, et surtout, comme un lieu de spectacle et un centre spectaculaire pour les réceptions et les festivals des rois achéménides et de leur empire notamment pendant Nowruz.

La deuxième visite où nous nous arrêtons est Necropolis. En face du mont Rahmat, à dix minutes au nord, se dresse fièrement la nécropole, magnifique lieu de sépulture des rois achéménides. Le site renferme également sept bas-reliefs remontant aux périodes Elamite et Sassanide.

Ensuite, nous retournons à l'hôtel pour un peu de détente. Dans la soirée, nous partons à pied pour une visite du quartier historique et culturel de Sang-e-sia (pierre noire), visite du sanctuaire de Bibidokhtaran avec son architecture unique qui est un rappel du célèbre Dôme de Soltaniyeh à Zanjan (le troisième plus grand dôme du monde après les dômes de la cathédrale de Florence et de Sainte-Sophie), son importance dans le monde musulman peut être comparée à celle de la coupole de Brunelleschi pour l'architecture chrétienne.

Visite du très vieux cyprès et la mosquée de Mirhadi, visite de la mosquée Moshir et promenade jusqu’à l’église arménienne (en tant que chrétien, vous pouvez visiter si vous le souhaitez), visite du tombeau de Sibooyeh, visite des hôtels traditionnels de la chaîne de Niayesh qui incluent les maisons historiques de Moayedi, Mostafavi et Nematollahi. Vous verrez l'évolution de l'architecture iranienne depuis 200 ans, à l'ère Qajar et à l’époque contemporaine. Vous découvrirez certains éléments de l'architecture dans la décoration intérieure des anciennes maisons de Pahlavi telles que l'arrière-cour, la cour et les chambres autour de la cour, la maison d'hôtes, la piscine, le Shahneshin, l'Orsi, le Panjdari et le Gushvareh. Nous clôturons notre belle journée par un diner typique au restaurant Delgosha.

 



Iran, Sepidan,Polad kaf ski resort

Jour 8: visite de Pooladkaf et Komehr

Visites : Station de ski de Pooladkaf, village de Komehr

Nous commençons la journée avec une excursion à Pooladkaf, une station de ski au nord-ouest de la province de Fars, au milieu des montagnes de Zagros, à 85 km de Shiraz. La station a ouvert en 2002. Malgré sa faible latitude, elle reçoit une neige suffisante en raison de sa haute altitude (habituellement 2 mètres de neige en février). La saison de ski commence en décembre et dure jusqu’à fin mars ou début avril. La station est dotée d’une montant à 2100 m et des télésièges. Nous y trouverons un hôtel restaurant servant des plats traditionnels et des fast-foods, et un café à la station supérieure.

Les motoneiges et les VTT sont disponibles ainsi que des vélos et des chevaux. Toutes les installations de villégiature sont ouvertes au public hors saison. Nous pouvons y rester toute une journée pour faire du ski.

Ensuite, nous nous dirigeons vers Komehr, un splendide village situé dans la région de Margoon. C’est un endroit idéal pour la pratique de la randonnée sur une journée entière, dans la nature préservée de Zagros. À proximité de ce village se trouve un détroit pittoresque avec une flore riche. Vous aurez la chance de vous familiariser avec le style de vie, l'économie, la culture, les croyances et la nourriture des villageois en Iran.

 

 

 

Iran, Yasouj

 

Jour 9: Route pour Padena, nuit dans le village de Khafr

Visites : attractions naturelles des villages de Padena et Khafr, paysages fantastiques des montagnes de Zagros

Nous commençons tôt aujourd'hui et nous nous dirigeons vers Padena. À environ 160 km au nord-ouest de Shiraz, il y a plus de 40 de sommets supérieurs à 4000 mètres dans une région appelée Padena dans les montagnes de Zagros. Un mélange de forêt, de pics, de neige, de rivières, de sources et de chutes d'eau a entraîné le climat agréable de la région, une certaine attraction et une flore et une faune uniques. Padena est une station balnéaire populaire à la beauté naturelle exceptionnelle pour les alpinistes et ceux qui recherchent la tranquillité et randonner dans la nature loin d'une vie de luxe. Ensuite, nous passons à Khafr, un village au pied de Ghash-e Mastan, le plus haut sommet de la chaîne de montagne Dena (4450 mètres). Nous apprécierons le climat agréable de la région et les paysages les plus fantaisistes des montagnes de Zagros. Nous passons la nuit à Khafr.

 

 

 

Iran, Shahrekord

 

Jour 10: Route pour Sar Aqa Seyyed ou Kuhrang

Visites : attractions naturelles du village Sar Aqa Seyyed ou Kuhrang

Aujourd'hui, nous partons pour le village de Sar Aqa Seyyed ou le comté de Kuhrang. Le village se situe dans une région extrêmement rurale, dans la chaîne de montagnes de Zagros, dans la province de Chaharmahal et Bakhtiari. Très peu de voyageurs ont déjà eu l'occasion d’explorer destination habituellement non visitée. L'architecture est très semblable à celle observée dans le village Masuleh plus populaire dans la province iranienne du nord de Gilan. La culture de cette petite communauté est très intacte et a conservé son héritage traditionnel depuis de nombreuses années. Entouré d'un environnement naturel merveilleusement riche préservé, ce village recouvert de sa belle tranquillité, donne à ses visiteurs un véritable goût de bonheur. Dans le village de Sar Aqa Seyyed, tout le monde est habillé de vêtements Bakhtiari traditionnels et parle Bakhtiari. Il n'y a actuellement aucun hébergement public dans ce village. Cependant, les gens du pays acceptent les invités et les visiteurs de leur communauté à bras ouverts.

Kuhrang est un comté de Chaharmahal et de la province de Bakhtiari dans le centre de l'Iran. Il n'a qu'une seule ville, Chelgard, mais de nombreuses attractions touristiques. On peut voir le printemps de Kohrang, la grotte de glace, la cascade Sheikh-Ali Khan et le printemps Dimeh. Les habitants de ce comté sont Bakhtiari et parlent Lorish. Nous passons la nuit à Sar Aqa Seyyed ou Kuhrang.

 

 

 

Iran, Esfahan

 

Jour 11: Route pour Ispahan, visiter Isfahan

Visites : Mosquée Jame ', Menar Jonban, Cathédrale Vank, Si-o-seh pol

Aujourd'hui, nous faisons route vers Ispahan. À notre arrivée à Ipfahan, nous déjeunons et nous nous rendons à l'hôtel. Dans l'après-midi, nous visiterons la mosquée Jame d'Isfahan, un véritable musée de l'architecture islamique et qui retrace plusieurs siècles d'évolution, du début de l'Islam à nos jours. Ensuite, nous visiterons la cathédrale Vank qui est l'une des plus belles églises arméniennes du monde. Ensuite, nous nous arrêtons devant Menar Jonban, la tombe d'un soufi avec ses “minarets tremblants” et quelques ponts historiques.

Notre journée se terminera par une visite au pont Allahverdi Khan connu sous le nom de Si-o-seh pol, le pont de trente-trois travées. C'est l'un des exemples les plus célèbres de la conception des ponts Safavides et le pont le plus long sur le Zayanderud (la plus grande rivière du plateau iranien dans le centre de l'Iran) avec une longueur totale de 298 mètres.

Nous passons la nuit à Ispahan.

 

 

Iran, Esfahan

 

Jour 12: visite Ispahan

Visites: Chehel Sotoun, Place de l’Imam, Ali Qapu, Mosquée de l’Imam, Mosquée Sheikh Lotfollah

Ispahan, la ville légendaire qui ne manque jamais d'enchanter ses visiteurs, est la perle de l'archéologie islamique traditionnelle. Elle connaît actuellement un renouveau artistique grâce aux travaux d’artistes contemporains. D'après la légende, la ville a été construite sous Tahmouras ou Keykavous. Pendant l'ère Safavide (XVIIème siècle), Ispahan était réputé pour ses jardins et ses palais mais aussi pour son intense activité commerciale, dénommée "la moitié du monde".

Notre journée comprend la visite du palais Chehel Sotoun, un pavillon au milieu d'un parc à l'extrémité d'une longue piscine construite par Shah Abbas II pour son divertissement et ses réceptions. Le nom signifiant « quarante colonnes» en persan, s'inspirant des vingt colonnes de bois soutenant le pavillon se reflétant dans l'eau de la fontaine. Puis la célèbre et monumentale place de l’Imam (ou Place Naqsh-e Jahan) afin d'y découvrir les majestueux édifices qui entourent cette place classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Le palais d'Ali Qapu. Le nom venant de "Ālī" persan (signifiant "impérial" ou "grand"), et "Qāpū azerbaïdjanais" (qui signifie "porte") a été donné à cet endroit car il était juste à l'entrée des palais Safavides qui s'étendaient de la place Naqsh e Jahan au boulevard Chahar Baq. Enfin, nous visitons la Mosquée de l’Imam et la Mosquée Cheikh Lotfollah et apprécions leurs merveilles architecturales. Soirée libre autour de la place. Nuit à Ispahan.

 

 

 

Iran, Kashan

 

Jour 13: Route pour Kashan, visite d’Abyaneh en route

Visites: village d'Abyaneh

Aujourd'hui, nous nous dirigeons vers Kashan. Sur le chemin, nous nous arrêterons au village Abyaneh (site UNESCO) dans le district rural de Barzrud, situé au pied du mont Karkas et à proximité du désert. Au sommet du village se trouve les ruines d'un fort de l'époque Sasanid. Le dialecte du peuple d'Abyaneh a conservé certaines caractéristiques de la langue moyenne perse, la langue de la Perse sassanide. Nous apprécions la sérénité et la beauté de ce village pittoresque, dotée de maison à l’architecture particulière et nous rencontrons les habitants qui parlent, vivent et s'habillent dans le style persan d'origine. Nous finissons notre journée à Kashan. 

 

 

 

Iran, Dshte kavir

 

Jour 14: Visite de Kashan, partez à Kelardasht

Visites : maisons historiques de Borujerdiha et Tabatabaeiha, Jardin Fin

Nous commençons notre journée en visitant les maisons historiques de Borujerdiha et Tabatabaeiha au Kashan dignes illustrations de l'architecture du siècle précédent, sous l'ère Qajar. Ensuite, nous nous arrêterons au Jardin Fin, un jardin traditionnel persan contenant le Bassin de Kashan, où Amir Kabir, le chancelier de Qajarid, fut assassiné par un envoyé par du roi Nasereddin Shah en 1852. Terminé en 1590, le jardin Fin est le plus ancien jardin existant en Iran. Ensuite, nous allons déjeuner puis nous quittons Kashan pour Kelardasht, une grande vallée dans les montagnes d'Alborz. Nous y passons la nuit.

 

 

 

Iran, Klardasht

 

Jour 15: visite de Kelardasht

Visites : attractions naturelles de Kelardasht

Aujourd'hui, nous passerons un bon moment à visiter les beautés naturelles de Kelardasht et de la mer Caspienne. Kelardasht est une ville dans le comté de Chalus, province de Mazandaran. À l'origine, une zone agricole, ces dernières années, une grande partie de ses terres a été vendue en petits lots pour construire de nombreuses villas occupées l’été par des urbains essayant d'échapper à la chaleur de Téhéran. Ses attractions comprennent la montagne Alamkooh - le deuxième plus haut pic en Iran (4850 m)-, la route d'Abbasabad et le lac Valasht. Le pique-nique et l'alpinisme dans les environs de Rud-Barak sont également populaires, ainsi que dans la forêt d'Abbasabad à proximité. La majorité des habitants parlent Gilaki, mais quelques migrants parlent kurde.

 

 

 

Iran, Klardasht

 

Jour 16: Route pour Polur, visite de Damavand

Visites : attractions naturelles du village de Polur, paysages de Damavand

Aujourd'hui, nous prenons la route vers Polur, un petit village situé dans la province de Mazandaran, située sur la route 77 (route Haraz), la route principale de Téhéran jusqu'à la mer Caspienne. Il est bien connu pour être le point de départ pour monter au mont Damavand dans le parc national de Lar (chaîne de montagnes centrale d'Alborz). Le mont Damavand, un volcan potentiellement actif, est le plus haut sommet de l'Iran et du Moyen-Orient et le plus haut volcan d'Asie. C'est au milieu de l’Alborz, près de la côte sud de la mer Caspienne. C'est le 12ème pic le plus important au monde, et le deuxième plus important en Asie après le mont Everest. Le point de départ de son ascension est au village de Polur bénéficiant d’une belle vue sur le sommet. Lors de notre visite dans le village, nous apprécierons les paysages les plus fantastiques du mont Damavand et nous ferons de belles photos des villages voisins.

 

 

Iran, Tehran

 

Jour 17: Randonnée dans les coteaux de Damavand, route vers Téhéran

Visites : les coteaux de Damavand

Le matin, nous allons faire du une belle randonnée dans les coteaux de Damavand et profiter des beautés naturelles de la région, sous un climat frais. Dans l'après-midi, nous continuons la route jusqu’à Téhéran.

 

 

Jour 18: visitez les sites restants de Téhéran, passez à IKA et partez d'Iran

Visites : sites restants de Téhéran

Aujourd'hui, nous visiterons les sites que nous n’aurions pas vus les premiers jours de notre arrivée à Téhéran. Nous effectuerons ensuite notre transfert jusqu’à l’aéroport IKA pour notre vol retour, quittant la terre de l'histoire, la culture, la nature, la beauté et l'hospitalité, dont vous aurez de bons souvenirs pour toujours. (Dans ce programme, nous n'avons pas jugé nécessaire de réserver un hôtel pour cette nuit. Sur demande, nous pouvons réserver l'hôtel à IKA pendant quelques heures ou toute une nuit en fonction de votre heure de départ).

 

 

 

 

Le prix inclus :

 

1. Frais de lettre d’invitation pour votre visa (ou numéro d'autorisation)

 

2. Séjour de 18 nuits à l’hôtel (la catégorie dépendra de la formule que vous aurez choisie, voir ci-dessous)

 

3. Transport pendant les 18 jours de votre circuit

 

4. Petit déjeuner et Déjeuner

 

5. Vols intérieurs

 

6. Entrées des sites

 

7. Offre spécial

 

 

 

 

Nous proposons ce circuit en 2 formules différentes :

 

Iran Life à partir de 1 490€

Standard à partir de 2 190€ (avec guide professionel tout au long du circuit)

 

 

Le parcours sera le même, les différences majeures concernent la qualité des hôtels proposés. Hôtels 2 étoiles pour la formule Iran Life et hôtels 3-4 étoiles pour la formule Standard. Dans la version Standard un guide professionel vous accompagnera dès votre arrivée et ceux jusqu'à votre départ du pays. Un minimum de 3 personnes est requis pour disposer d'un guide francophone.

 

Si vous choississez notre formule Iran Life, un chauffeur parlant anglais vous accompagnera tout au long du circuit, et un guide sera à votre disposition pour la visite des sites les plus importants.