UP
LiveZilla Live Help

Ziarat (15 Jours)

Les étapes majeures: Teheran, Bushehr, Kharg, Shiraz, Bishapur, Abarkuh, Zeinoddin, Saryazd, Mehriz, Yazd, Mesr, Chak Chak, Kharanaq, Robat-e Posht-e Badam, Bayazeh, Arusan, Garmeh, Khur, Jandaq, Damghan, Shahroud, Bastam, Sabzevar, Nishabur, Mashhad, Teheran

Ce périple de 15 jours commence par les plages le long du golfe Persique dans le sud de l'Iran. Puis, vous suivrez symboliquement l'une des routes les plus souvent empruntées par les caravanes des pèlerins, de Shiraz à Mashad, en passant par Yazd. Le long de la route, vous visiterez des lieux religieux majeurs tels que les vieilles mosquées et les sanctuaires des Imamzadehs qui font référence aux descendants immédiats des Imams chiites. Vous visiterez également certaines infrastructures faites pour accueillir les caravanes de la Perse antique telles que les caravansérails, les hamams publiques et les ponts. Vous pourrez constater la ferveur devant les tombes des célébrités de la poésie et de la littérature perse (Hafez, Ferdowsi), et vous vous familiariserez avec leurs pensées et leurs œuvres littéraires. En passant par le désert central de l'Iran, vous vivrez une experience unique le long de la route entre 2 manzels à dos de chameau pour revivre l’ambiance unique des caravances.

 

 

Jour 1: Arrivée à Téhéran, visite de Téhéran, puis vol pour Bushehr

Visites : Musée national d'Iran, Palais Golestan, Bazar, Musée National des bijoux,

Lors de votre arrivée à l'aéroport de Téhéran, notre représentant, portant notre pancarte PTA, vous rencontrera et assurera votre transfert jusqu’à votre hôtel. Vous aurez le temps de vous reposer et de vous détendre avant que notre visite matinale de Téhéran commence. Pour éviter le trafic routier très dense, prendre le métro est la meilleure façon de visiter Téhéran. Nous prenons donc le métro et ponctuellement les taxis pour circuler plus rapidement et selon les modalités définies sur place par votre guide.

Nous commençons la journée tôt le matin par une visite du Musée national d'Iran, une institution formée de deux complexes : le Musée de l'Iran antique qui a été ouvert en 1937 et le Musée de l'ère islamique qui a été inauguré en 1972. Il abrite des témoignages de premier plan, de véritables chefs-d’œuvre de l’art iranien, remontant à la pré histoire, puis à l’antiquité iranienne :  poteries, figurines, bronzes, textiles ainsi que des livres et des pièces de monnaie rares. Nous verrons l'évolution de l'humanité à travers le spectacle merveilleux de ces reliques, jusqu’aux objet de l’époque islamique : décors de stucs, céramiques, etc.

Ensuite, nous partons à la découverte du palais du Golestan, l'ancien complexe royal Qadjar. C'est l'un des plus anciens monuments historiques du patrimoine mondial appartenant à un groupe de bâtiments royaux qui étaient autrefois enfermés dans les murs de chaume de la cité de Téhéran. Il se compose de jardins, de bâtiments royaux, de collections d'artisanat iranien et de cadeaux européens des XVIIIe et XIXe siècles.

Ensuite, nous nous promenons dans le bazar. Le bazar, en Iran, est le poumon économique du pays. C’est aussi le lieu privilégié de socialisation et un lieu où s’exercent les pouvoirs corporatistes et politiques.

Déjeuner.

Notre découverte de Téhéran se poursuit par la visite du musée national des bijoux, renfermant certainement une des plus inestimables collection de bijoux et de pierres précieuses du monde, accumulés depuis l’époque safavide (16ème siècle). Ne manquez pas le Darya-e-Noor (mer de la lumière), un des plus gros diamants (182 carats) appartenant à Nâder Shah.

Puis transfert à l'aéroport pour le vol vers Bushehr.

 

Jour 2: Visite de Bushehr et de l’ïle Kharg

Visite : la ville de Bushehr, le golfe Persique, les attractions naturelles de l'île de Kharg

Aujourd'hui, nous visitons Bushehr. La ville se trouve dans une vaste plaine longeant la région côtière du golfe Persique au sud-ouest de l'Iran. Elle est bâtie à proximité de l'ancienne ville portuaire de Rishahr / Reshire. C'était le principal port maritime du pays et le centre administratif de la province du même nom. Son emplacement se situe à environ 1 218 kilomètres au sud de Téhéran. Le climat local est humide. Bushehr était le principal centre commercial d'Iran au cours des siècles passés. Les structures de la ville sont de style traditionnel, modeste en proportion et en coût. En raison de son manque de connexion ferroviaire à l'intérieur du pays et à son ancrage peu profond, la ville a perdu sa position de port principal d'Iran. Parmi les attractions de Bushehr se trouvent la côte, les bazars saisonniers et les vestiges de différentes origines. Nous verrons aussi les beautés du golfe Persique.

Ensuite, nous visitons l'île de Kharg, une île du golfe Persique appartenant à l'Iran. L'île est située à 25 km au large de la côte d'Iran et à 483 km au nord-ouest du détroit d'Ormuz. Administrée par la province de Bushehr, l'île de Kharg fournit un port maritime pour l'exportation de pétrole et étend le périmètre territorial de l’Iran les champs pétroliers du golfe Persique.

 

Jour 3: Route pour Shiraz, visite de Bishapur et les Gorges de Chogan sur le chemin

Visites : Bishapur, Gorges de Chogan, Temple d'Anahita

Aujourd'hui, nous poursuivons vers Shiraz. Sur le chemin, nous visiterons Bishapur, une ancienne ville située au sud de Faliyan moderne, sur l'ancienne route entre Persis et Elam. La route reliait les capitales Sassanides Istakhr (très près de Persépolis) et Ctesiphon. Nous visiterons également le temple Anahita avec sa structure étrange et intéressante également d’époque Sassanide.

Le prochain arrêt sera à la Chogan Gorge qui est une vallée avec une rivière au nord de la ville ancienne de Bishapur. S’y trouvent 6 sculptures sur la roche, racontant l'histoire de la défaite de l'Empire romain par le roi Sassanide, Shapour II (309 à 379) et le roi Bahram II (276-293). Le soir, nous arrivons à Shiraz et nous nous installons dans notre hôtel.

 

Jour 4 : visite de Shiraz

Visites: Palais Karim Khan, Mosquée Vakil, Bazar Vakil, Saraye Moshir, Mosquée Nasir Almolk, tombeaux d'Hafez et de Saadi, Ali-Ebn-e-Hamzeh, jardin Jahan Nama, jardin Eram et le tombeau de Khajoy-e-Kermani

Shiraz est reconnue comme le cœur de la culture perse et cette ville de sophistication ne manquera jamais d'évoquer des images de roses, de rossignols, de jardins et de poésie. Au début de la matinée, replongez-vous dans l’atmosphère de Shiraz, à l’époque de la dynastie des Zand. Soyez inspiré par le magnifique palais Karim Khan, la splendide mosquée Vakil, le bazar Vakil et Saray-e-moshir avec sa splendide architecture et ses intéressantes échoppes d’artisanat, la mosquée Nasir Almolk.

Ensuite, nous nous arrêterons pour un déjeuner iranien dans l'un des restaurants traditionnels de Shiraz.

Cette magnifique ville dans la province de Fars abrite des poètes célèbres tels que Hafez et Sa'adi et des sites historiques d'époques différentes remontant à 6 000 ans ont pu être mis à jour. Hafez est l'un des plus grands poètes qui ont impressionné le monde entier par la maîtrise de leur art. Ses poèmes enchantent encore aujourd’hui et son tombeau est devenu un lieu de recueillement. Saadi était un poète, philosophe et mystique est un des premiers grands voyageurs. Il a voyagé dans différents pays et villes il y a environ sept siècles. Puis il a rassemblé toutes ses expériences en vers, en rimes et en prose dans deux livres intitulés Boustan et Golestan. N’hésitez pas à parcourir ces œuvres en anglais ou en français, elles sont source d’inspiration pour de nombreux iraniens. Nous aurons l'occasion de rendre hommage aux tombeaux de ces grands poètes

Dans la soirée, nous visiterons Ali-Ebn-e-Hamzeh et soyons prêts à admirer ses beautés. Nous nous promenons dans le jardin de Jahan Nama et ses cèdres géants et fiers. Enfin, nous visiterons le jardin de Delgosha et le tombeau de Khajoy-e-Kermani d'où la perspective sur la ville mystérieuse de Shiraz restera dans notre esprit.

 

Jour 5 : Excursion à Persépolis et Necropolis, visite de Shiraz (l'ancien patrimoine historique et culturel du district de Sang-e-sia)

Visites : Persépolis, Necropolis, quartier de Sang-e-sia, Bibidokhtaran, Mosquée Mirhadi, Mosquée Moshir, tombe de Sibooyeh, les hôtels traditionnels de la chaîne Niayesh

Notre excursion pour aujourd'hui est Persepolis. Fondée par Darius I en 518 avant JC, Persépolis était la capitale de l'Empire achéménide. La cité a été construite sur une immense terrasse semi-artificielle creusée dans la roche. Le « roi des rois » y a créé un impressionnant complexe de palais inspirés des modèles mésopotamiens. L'importance et la qualité des ruines en font un site archéologique unique. Il semble que Darius ait planifié ces constructions non seulement comme siège du gouvernement mais aussi, et surtout, comme un lieu de spectacle et un centre spectaculaire pour les réceptions et les festivals des rois achéménides et de leur empire notamment pendant Nowruz.

La deuxième visite où nous nous arrêtons est Necropolis. En face du mont Rahmat, à dix minutes au nord, se dresse fièrement la nécropole, magnifique lieu de sépulture des rois achéménides. Le site renferme également sept bas-reliefs remontant aux périodes Elamite et Sassanide.

Ensuite, nous retournons à l'hôtel pour un peu de détente. Dans la soirée, nous partons à pied pour une visite du quartier historique et culturel de Sang-e-sia (pierre noire), visite du sanctuaire de Bibidokhtaran avec son architecture unique qui est un rappel du célèbre Dôme de Soltaniyeh à Zanjan (le troisième plus grand dôme du monde après les dômes de la cathédrale de Florence et de Sainte-Sophie), son importance dans le monde musulman peut être comparée à celle de la coupole de Brunelleschi pour l'architecture chrétienne.

Visite du très vieux cyprès et la mosquée de Mirhadi, visite de la mosquée Moshir et promenade jusqu’à l’église arménienne (en tant que chrétien, vous pouvez visiter si vous le souhaitez), visite du tombeau de Sibooyeh, visite des hôtels traditionnels de la chaîne de Niayesh qui incluent les maisons historiques de Moayedi, Mostafavi et Nematollahi. Vous verrez l'évolution de l'architecture iranienne depuis 200 ans, à l'ère Qajar et à l’époque contemporaine. Vous découvrirez certains éléments de l'architecture dans la décoration intérieure des anciennes maisons de Pahlavi telles que l'arrière-cour, la cour et les chambres autour de la cour, la maison d'hôtes, la piscine, le Shahneshin, l'Orsi, le Panjdari et le Gushvareh. Nous clôturons notre belle journée par un diner typique au restaurant Delgosha.

 

Jour 6: Route pour Zeinoddin et visite de Pasargade et Abarkuh sur le chemin

Visites: Pasargade, Abarkuh (l'ancien cyprès vivant, la maison de glace, Gonbad-e Aali, école Nizamiyeh,), le caravansérail Zeinoddin

Aujourd'hui, nous partons de Shiraz pour Zeinoddin le matin. Sur le chemin, nous nous arrêterons à Pasargade qui était la capitale de l'Empire achéménide dans l'ancienne Perse sous Cyrus le Grand (559-530 av. J.-C.). Nous visiterons les monuments les plus majestueux dont le tombeau de Cyrus, le grand fondateur de l'Empire Achemenide, est le plus ancien. L'architecture merveilleuse de la tombe ne manquera pas de vous impressionner. C'était le lieu d'adoration pour les adeptes de plusieurs religions et c’est aujourd'hui un site archéologique et l'un des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en Iran. Ensuite, nous continuons jusqu'à Abarkuh, ville antique abritant des sites historiques à l'architecture intrigante au beau milieu du désert. Nous contemplerons un ancien cyprès vivant (4500 ans) à Abarkuh. Sa longévité à peine croyable le classe parmi les plus anciens de la planète. La beauté et les légendes autour ce cyprès laissent dans le cœur et l’âme des voyageurs comme un souffle d’éternité. Les arbres sont connus comme des symboles de longévité et sont la preuve que des conditions propices permettent de survivre à plusieurs millénaires. Les maisons de glace attireront ensuite notre attention. Elles étaient des bâtiments utilisés pour stocker de la glace tout au long de l'année, couramment utilisés avant l'invention du réfrigérateur. Certaines étaient des chambres souterraines, généralement construites proches des sources naturelles de glace hivernale telles que les lacs d'eau douce, mais beaucoup étaient des bâtiments avec différents types d'isolation.

Nous continuons jusqu'au caranvaserail Zeinoddin pour y passer la nuit. Dans le passé, pour leur sécurité, les voyageurs se déplaçaient en caravanes. Chaque caravane parcourait 6 farsakhs (1 manzel) tous les jours. Le Farsakh est une unité de mesure de distance iranienne représentant 6,24 kilomètres. En passant par un manzel, la caravane pouvait rester pour se reposer et se détendre. Saryazd, Fahraj et Zeinoddin ont été les premiers caravansérails sur les routes entre Yazd, Shiraz, Kerman et Sirjan. Rester une nuit dans un de ces caravansérails sera une expérience inoubliable. Celui de Zeinoddin est un caravansérail safavide au cœur du désert, restauré de la meilleure façon possible en prenant soin de conserver son caractère fonctionnel de l’époque. Il a obtenu deux prix de l'UNESCO en 2005 et 2006.

 

Jour 7 : Route pour Yazd, visiter de Mehriz et Saryazd sur le chemin, visite de Yazd

Visites : Mehriz, Château de Saryazd, Tours Zoroastriennes du Temple du Feu et du Silence, Complexe Amir Chakhmaq

Sur le chemin de Yazd, nous visiterons tout d’abord Mehriz, située à 30 kilomètres au sud de la ville de Yazd. Il se compose d'un quartier central et de cinq centres villageois. Selon les historiens, le nom appartient à "Mehrnegar" la fille bien-aimée d'Anoushirvan, le roi Sassanide. Cette ville a été reconnue pendant la fin de l'ère Sassanide (IVème av. JC), comme une région au doux climat et a connu son essor au cours de cette période

L'endroit suivant où nous nous arrêterons en route est le château de Saryazd qui est un château construit pendant la dynastie Sassanide (IIIème siècle) dans le village de Saryazd. Le château a été l'un des plus anciens et les plus grands coffres-forts en Iran où les céréales, l'argent, l'or et les bijoux y étaient conservés pendant les invasions. Le château et ses hautes tours est réputé imprenable. Le fossé a une largeur de 6 mètres et une profondeur de 3 à 4 mètres. Le château possède trois étages en briques de terre.

Ensuite, nous continuons jusqu'à Yazd. En allant à l'hôtel, nous visiterons les tours zoroastriennes du Silence, une structure surélevée circulaire construites par les Zoroastriens pour l'excarnation (pour que les cadavres soient exposés aux oiseaux carnivores) et le Temple du Feu, un lieu de culte majeur pour les Zoroastriens. Le soir, nous visiterons le complexe Amir Chakhmaq à l’architecture remarquable pour ses alcôves symétriques. C'est une mosquée située sur une place du même nom, contenant également un caravansérail, un tekyeh (un lieu où les chiites se rassemblent pour le deuil de Muharram), un hammam, un puit d'eau froide et une confiserie.

Le bâtiment s'allume après le coucher du soleil. L’éclairage orange illumine les alcôves voûtées et en fait un spectacle à part entière.

Jour 8: Poursuite jusqu’au village de Mesr, visite du caravanserail Shah Abbasi et des villages traditionnels sur le chemin

Visites : Caravanserail Shah Abbasi, Chak Chak et Kharanaq, villages de Robat-e Posht-e Badam, Bayazeh, Arusan, Garmeh et Khur

Aujourd'hui, nous roulons jusqu’à Mesr, un village du district rural de Jandaq, province d'Ispahan. Sur le chemin, nous aurons de courts arrêts pour visiter certains villages anciens et le caravanserail Shah Abbasi.

Situé près de la ville d'Ardakan dans la province de Yazd, Chak Chak est un lieu de pèlerinage zoroastrien. Chaque année, du 14 au 18 juin, plusieurs milliers de Zoroastriens d'Iran, d'Inde et d'autres pays affluent vers le temple de feu à Pir-e Sabz. Le temple actuel de Chak Chak est une grotte artificielle abritée par deux grandes portes en bronze. L'enceinte du sanctuaire est pavée de marbre et ses murs sont obscurcis par des feux éternellement brûlés dans le sanctuaire. Le village abandonné de Kharanaq, en brique de boue, s'écroule dans la vallée où il est apparu il y a plus de 1000 ans. Ce qui reste de cette “ville fantôme”, à 70 km au nord de Yazd, est une mosquée de l'ère Qajar, un minaret cylindrique du XVIIe siècle et un caravansérail près de l'entrée du village.

Shah Abbasi est une auberge située à Meybod, dans la province de Yazd. Visite de Robat-e Posht-e Badam un village du comté d'Ardakan, province de Yazd et de Bayazeh un village du district rural de Nakhlestan, province d'Ispahan. Il a été fondé il y a plus de 2 500 ans. Bayazeh avait été connu comme le centre culturel et scientifique de cette partie du désert. Une vieille citadelle (restant de l'Empire Sasanide), les mosquées, les maisons, les allées étroites couvertes et le qanat méritent le détour. Arusan, Garmeh et Khur sont trois autres villages typiques dans le district rural de Biabanak, province d'Ispahan.

Jour 9: Du village de Mesr à Jandaq à dos de chameau

Visites : villages de Mesr et Jandaq

Avant l'invention des voitures et le développement des routes, les Iraniens voyagaient à dos de chameau au sein de petites ou de plus grandes caravanes. Aujourd'hui, nous passons du village de Mesr à Jandaq à dos de chameau pour replonger de façon amusante dans un passé pas si lointain où les échanges terrestres se faisaient selon de mode de déplacement traditionnel. Nous passons la nuit à Jandaq.

 

Jour 10: route pour Shahroud, visite de Damghan en route

Curiosités: Tappeh Hessar, Mosquée Tarikhaneh

Aujourd'hui, nous nous dirigeons vers Shahroud. Sur le chemin, nous visiterons Damghan dans la province de Semnan. C'est l'une des villes les plus anciennes du plateau iranien, qui remonte à 7000 ans et possède de nombreux sites d'intérêt historique. Le plus ancien est Tappeh Hessar, qui se trouve au sud-est de la ville, où subsitstent les ruines d'une forteresse datant de la période sassanide. La mosquée Tarikhaneh est l'une des plus anciennes mosquées d’Iran, construite initialement comme temple de feu pendant la dynastie Sassanid, elle a été reconvertie en mosquée après l'avènement de l'islam. Il existe également d'autres bâtiments historiques appartenant à l’époque seldjoukide. Outre son intérêt historique, la ville est aujourd'hui connue pour les pistaches et les amandes (kaghazi) avec des coquilles très minces. Damghan émerge comme une oasis dans cette région désertique. Avec ses amples histoires culturelles et son origine authentique, la civilisation ancienne de Damghan est indéniable et chaque relique dans la ville peut justifier de son riche passé. En enlevant la poussière de l'oubli sur cette lunette brillante, nous pouvons ressentir ce que Damghan représentait par le passé et qui en fait encore aujourd’hui, un lieu de tourisme de premier plan en Iran.

 

Jour 11: Visite de Shahroud, Bastam et la forêt d'Abr

Visites : ville de Shahroud, village de Bastam, forêt d'Abr

À mi-chemin entre la capitale et Mashhad, et à la jonction avec la route Gorgan, se trouve la ville moderne de Shahroud, qui a grandi pour absorber la ville historique de Bastam située dans les collines à quelques kilomètres au nord. Elle est entourée par les montagnes d'Alborz au nord et par le désert aride et salé au sud. Le principal site de lancement de l'Agence spatiale iranienne se trouve près de Shahroud. La ville est également connu pour ses raisins. Cette ville est d’ailleurs appelée la ville du raisin. Nous visiterons Shahroud et le beau village de Bastam, ainsi que le tombeau du grand théosophe Bayazid Bastami à Bastam pour se plonger dans la littérature, la culture et le soufisme en Iran. Ensuite, nous aimerons visiter la forêt d'Abr au pied de la chaîne de montagnes de Chogholgir. C'est une belle vallée couverte de forêts denses à une courte distance du desert, remplie des nuages ​​soulevés par l'humidité de la mer Caspienne.

Jour 12 : Route pour Nishabur, visite de Sabzevar, visite de Nishabur

Visites: Sabzevar, les tombeaux de Khayam et Attar

Aujourd'hui, nous nous rendons à Nishabur. Sur le chemin, nous visiterons Sabzevar. L'histoire de Sabzevar remonte au 1er millénaire avant JC. Les vestiges anciens incluent le temple de feu 'Azarbarzin' qui est encore visible. Après l'invasion mongole, la ville a été la première ville d’Iran a être libérée, sous la direction du mouvement Sarbedaran. Au 14ème siècle, Timur (Tamerlan) a envahi l'Iran, et malgré la défense acharnée de la population de Sabzevar, il a complètement détruit la ville. C'est maintenant le centre commercial d'une région agricole produisant des raisins et des raisins secs. Il existe une petite industrie d’agro alimentaire, du cuivre et de moteurs électriques. À travers l'ancien bazar de Sabzevar, des fruits et des légumes frais, séchés et conservés sont exportés. Ensuite, nous continuons jusqu'à Nishabur. La ville a été fondée au 3ème siècle par le Sassanide Shapur Ias, une capitale Sasanian satrapy. Nishapur est devenue la capitale de la dynastie Tahirid puis a été réformé par Abdullah Tahir en 830 pour être ensuite choisie comme capitale de la dynastie Seljoukide par Tughril en 1037. De l'époque abbaside à l'invasion mongole de Khwarezmia et de l'Iran oriental, la ville s'est transformée en un important centre culturel, commercial et intellectuel au sein du monde islamique. Ce qui reste de la vieille cité de Nishapur est la zone "Kohandejh" de 3500 hectares, au sud de la ville actuelle.

Nous visiterons le tombeau d'Omar Khayyam, savant, mathématicien, astronome, philosophe et poète. Né à Nishapur, il est parti jeune pour parfaire son éducation à Samarcande, dans ce qui est l’Ouzébskistan actuel. Il s’est ensuite installé à Bukhara et est devenu l'un des principaux mathématiciens et astronomes de l'âge d'or islamique. Il a également écrit de nombreux traités sur la mécanique, la géographie, la minéralogie, l'astronomie et la musique. Nous visiterons également le tombeau d'Attar, poète mystique perse et théoricien du soufisme, originaire de Nishapur, qui a eu une influence immense et durable sur la poésie et le soufisme persans.

Nous passons la nuit à Nishabur.

Jour 13 : Route pour Mashhad

Visites : le sanctuaire de l'Imam Reza

Mashhad est la deuxième ville la plus peuplée d'Iran, située dans le nord-est du pays, près des frontières du Turkménistan et de l'Afghanistan. La ville est particulièrement connue et vénérée pour accueillir le tombeau de l'Imam Reza, le huitième Imam chiite. Chaque année, des millions de pèlerins visitent le sanctuaire et rendent leurs hommages à l’Imam Reza.

Dans l'après-midi, nous visiterons le sanctuaire de l'Imam Reza, un complexe qui contient le mausolée de l’Imam. Ce sanctuaire est un musée vivant dans lequel vous pouvez voir une merveilleuse collection de chefs-d'œuvre exécutés par les meilleurs spécialistes du miroir, du travail du stuc, du moqarnas (travail de la stalactite), de la marqueterie, de la sculpture sur bois, de la sculpture sur pierre, du tissage des tapis. Visiter le sanctuaire vous donnera un aperçu réel de l'art et de la sociologie iranienne du passé le plus lointain, jusqu’à aujourd’hui. Il s'agit en fait d'un complexe contenant le mausolée d'Imam Reza, la Mosquée de Goharshad, un musée, une bibliothèque, quatre séminaires, un cimetière, l'Université des sciences islamiques de Razavi, une salle à manger pour les pèlerins, de vastes salles de prière et d'autres bâtiments.

 

Jour 14 : Visite de Mashhad & Tous

Visites : Musée Astan Quds Razavi, tombeau de Ferdowsi, Harounieh

Aujourd'hui, nous profitons d'une journée complète de visite de la ville. Nous commençons par la visite du musée central d'Astan Quds Razavi, un important musée iranien inauguré en 1964. Ses collections contiennent des oeuvres de l'art islamique, de très beaux tapis, des céramiques, des armes safavides et des lutrins.

Mashhad est la ville natale de certains des personnages littéraires iraniens les plus importants tels que Ferdowsi, le poète iranien auteur de Shahnameh ainsi que Mehdi Akhavan-Sales, le célèbre poète contemporain. Après avoir visité le musée d'Astan Quds, nous nous dirigeons vers Tous, une ville ancienne près de Mashhad, pour visiter le tombeau de Ferdowsi, le grand poète épique du Xe siècle après JC. Ferdowsi a écrit l'épopée perse Shahnameh (littéralement "Lettre du roi"). Ce livre représente pour les Iraniens ce que représentent l'Iliade et l'Odyssée d'Homère dans la littérature occidentale.

Par la suite, nous visiterons Harounieh (boqe-ye-Hâruniye). Situé à près de 600 mètres de la tombe de Ferdowsi, Harounieh est le seul monument survivant de l'ancienne Tous ou Tus. Ce magnifique monument du 15ème siècle, d'architecture azerbaïdjanaise, était probalement un mausolée. Le bâtiment est entièrement construit en briques et n'a pas de décorations en dehors de ses reliefs de stucs baroques.

Enfin, nous nous rendons à Mashhad et nous y passons la nuit.

 

Jour 15 : Vol pour Téhéran, visite de la capitale et transfert à l’aéroport international pour le vol retour

Visites: Musée des tapis, Complexe Sa'ad Abad, Musée Reza Abbasi, Tour Milad, Pont Tabiat (sur demande, moyennant un supplément)

Après notre vol pour Téhéran, nous allons débuter nos visites par le musée du Tapis qui abrite plus de 100 pièces spectaculaires de toute l'Iran. Ici, nous aurons l'occasion de voir une grande variété de tapis persans tissés à la main. Il nous sera également conté l'histoire de ces tapis.

Ensuite, nous rendons visite au Complexe Sa'ad Abad comptant une immense superficie de 1 100 000 mètres carrés et nous visiterons 2 des plus emblématiques palais du complexe. Le complexe a d'abord été construit et habité par les monarques Qajar au 19ème siècle. La dynastie des Pahlavi, y vivait dans les années 1920, et Mohammad Reza Pahlavi, s'y est installé dans les années 1970. Après la révolution de 1979, le complexe est devenu un musée. Sa'ad Abad nous laissera sans aucun doute une impression durable.

Viendra ensuite le moment du déjeuner, organisé dans un restaurant exquis et traditionnel.

Ensuite, nous nous arrêtons au musée Reza Abbasi situé à Seyed Khandan. Le musée a pris le nom de l’un des artistes de la période Safavide. Il abrite une collection unique d'art persan datant du deuxième millénaire av. J.-C., de l'époque pré-islamique puis des siècles suivants.

Enfin, nous visitons la Tour Milad, la sixième plus grande tour du monde située à 435 mètres de la base jusqu'à la pointe de l'antenne (si elle est ouverte). Le soir, nous pouvons faire un tour jusqu’au pont Tabiat (“Pont Nature”) moyennant un supplément. C'est le plus grand pont piéton construit en Iran. Long de 270 mètres, il relie deux parcs publics - le parc Taleghani et le parc Abo-Atash - en s'étendant sur l'avenue Shahid Modarres, l'une des principales routes du nord de Téhéran.

Nous effectuerons ensuite notre transfert jusqu’à l’aéroport IKA pour notre vol retour, quittant la terre de l'histoire, la culture, la nature, la beauté et l'hospitalité, dont vous aurez de bons souvenirs pour toujours. (Dans ce programme, nous n'avons pas jugé nécessaire de réserver un hôtel pour cette nuit. Sur demande, nous pouvons réserver l'hôtel à IKA pendant quelques heures ou toute une nuit en fonction de votre heure de départ).